Retour à la liste

Etude du redressement du cos phi

Cette maquette pédagogique permet l'étude du redressement du cosinus phi.
Travaux Pratiques réalisables
• Etude d’une installation d’éclairage industriel à partir du tube fluorescent. Courants de branches - puissance dans la ligne de transport avec et sans compensation du cosϕ - puissances actives et réactives dans les branches – diagrammes de Fresnel
• Etude de l’inductance pure d’une usine en fonctionnement afin de déterminer la batterie de condensateurs à mettre en place. Rôle d’une compensation automatique
• Etude de la résonance, courant max/min

MAQCOS est composée de trois branches :
• la branche source S qui symbolise la fourniture d’énergie par le réseau public
• la branche usine L qui symbolise la consommation d’énergie par les moteurs de l’usine
• la branche usine C dans laquelle sont insérés les condensateurs de compensation (intégrés à la maquette et mis en service par des cavaliers)
Chaque branche comprend les mêmes appareils de mesure :
• 1 ampèremètre
• 1 wattmètre mesurant la puissance active
• 1 cosphimètre mesurant le facteur de puissance
• 1 varmètre mesurant la puissance réactive
L’élève peut donc comparer simultanément dans les trois branches quatre grandeurs électriques. Il constatera que le courant source dans la branche source peut être très
inférieure aux courants dans les branches usine, que la puissance réactive de la source est proche de zéro quand le cosϕ est voisin de 1, alors que les puissances réactives usine sont maximales. La maquette montre l’intérêt d’un régulateur de cosϕ sur le coût du kWh transporté et la facture du fournisseur d’électricité.

Ces produits pourraient aussi vous intéresser

  • icon-devis

    Devis
    Gratuit

  • icon-temps

    Réponse
    sous 48h

  • icon-livraison

    Livraison en France
    et à l'international

  • icon-medal

    Garantie 2 ans
    de tous nos produits

  • icon-service

    Service client
    à votre écoute